À 1h45 de Paris, Berlin est une ville fascinante, une capitale en proie à toutes les mutations, qui cultive les avant-gardes artistiques au même titre que le devoir de mémoire. À l’image du symbolique Reichstag que Sir Norman Foster a coiffé d’un dôme en verre lors de sa restauration. Entre culture et contre-culture, toute à la fois électrique et nonchalante, forte d’une énergie qui a déjà engendré la musique techno, Berlin est une incarnation de la liberté.

Le futur se crée-t-il à Berlin ?
Ville multiculturelle et mégapole de tous les possibles, huit fois plus étendue que Paris et forte d’une énergie à nulle autre pareille, la capitale allemande est désormais pour beaucoup the place to be ! Un “village global” vers lequel la jeunesse du monde entier converge. “Le melting-pot Berlinois crée une énergie créatrice énorme. Berlin est encore la métropole la moins chère de la planète, tout en étant la capitale de la plus grande puissance économique européenne. Les jeunes peuvent se permettre d’expérimenter, d’entreprendre et surtout d’échouer pour ensuite recommencer plus fort. La scène des start-ups est importante, l’industrie allemande et les fonds d’investissement internationaux la surveille intensivement. Si on a une bonne idée qui fait ses preuves, on trouve le financement et le soutien nécessaires pour en faire du big business. Berlin n’est pas une ville prétentieuse… elle est plus “Furious que Chic”. Tous les Parisiens qui se sont fait refuser l’entrée du Berghain peuvent en attester.  Berlin te dit : “Love me as I am or get the f… out !” nous confie Guido Brancher qui a élu y a domicile en 2016.

Checkpoint Charlie était, avec Glienicker Brücke ou pont de Glienicke, le poste-frontière le plus célèbre à l’époque de la Guerre froide. Le panneau qui devint un symbole de la division de Berlin et qui lançait un avertissement ferme à ceux qui s’apprêtaient à s’aventurer au-delà du Mur – You are now leaving the American sector – en anglais, russe, français et allemand, se trouvait à cet endroit.

 

AU LIT

SO Berlin Das Stue Boutique hôtel
Situé dans le quartier des ambassades, entre le zoo et le parc de Tiergarten, Das Stue est un havre de paix en plein cœur de Berlin. Rénové par Patricia Urquiola, l’ancienne l’ambassade royale du Danemark s’est muée en un hôtel élégant et design. L’ambiance est chaleureuse, mêlant couleurs inspirantes et matériaux naturels, pour créer une expérience tactile globale. Le chef étoilé Paco Pérez vous propose des menus dégustation avant-gardistes et d’inspiration méditerranéenne, qui sauront flatter tous vos sens. Mention spéciale au spa Susanne Kaufmann dont les rituels et produits cosmétiques sont composés d’ingrédients naturels actifs, sans additifs.
SO Berlin Das Stue, Drakestrasse 1 10787, Berlin-Mitte

 

 

Gorki Appartements Intime
Tout commence par ce tableau détaillant les noms excentriques des propriétaires fictifs des 35 appartements, Caspar von Stein, Penelope, Clara Ludwig… Ce lieu très spécial combine le charme d’un boutique hôtel et l’intimité d’un appartement. Ici les plafonds sont hauts, les meubles contemporains de Dixon, Eiermann ou Knoll côtoient le vintage. Pour le petit-déjeuner, si vous n’êtes pas d’humeur à cuisiner rdv au Gorki Park Café. Pour vous déplacer, louez l’un des vélos finlandais… Gorki Appartements, Weinbergsweg 25, 10119 Berlin-Mitte

 

 

 

À TABLE ! UN VERRE…

Brlo Brwhouse Guinguette hipster dans le parc du Gleisdreieck sous les rails du métro. 
Victoria Bar  Bar à cocktail inchangé depuis les années 80 bourré d’œuvres de Joseph Beuys, Warhol et surtout Martin Kippenberger, artiste Punk berlinois emblématique mort d’une overdose à 44 ans (comme il se devait à cette époque). 
Nobelhart und Schmutzig Le “Noma” Berlinois. Étoilé, résolument local, cuisine de saison, impossible d’avoir une table et si on y arrive, on est assis très inconfortablement autour de la cuisine. Un must pour les foodies maso ! 
1 unter 0  Un autre restaurant étoilé, délicieux et en sous-sol… 
Café Einstein Un cafè viennois old school dans une villa somptueuse de la Kurfürstenstraße… la rue des putes.
Themroc Bistro Punk. Le menu et le cuisinier changent chaque soir. Le meilleur comme le pire !
Lokal  La cantine des Hipsters de Mitte. On y mange bien et l’ambiance est toujours formidable ! 
Spindler  C’est beau et c’est bon ! On adore.
Chipperfield Kantine Pour déjeuner ! Opéré par Lokal, c’est la cantine du bureau d’archi David Chipperfield, mais ouverte au public. Ne venez pas avant 14h ! 

 

MODE & ACCESSOIRES

RTA Design = René Talmon l’Armée, artisan bijoutier hors pair et un ami formidable. À Paris comme à Berlin. Ses pièces uniques en or et argent oxydé, entre art et rock chic. L’esprit berlinois avec le savoir-faire parisien.
Room Capacity Du mobilier vintage très bien sélectionné et abordable. 
CdG = Comme des Garcons Berlin. Now and forever ! 
Murkudis LE concept store berlinois ! Pour faire simple, Andreas Murkudis est à Berlin ce que Colette était à Paris, en plus grand. On en profite pour se rendre dans les nombreuses galeries de la Potsdamer Straße. 

 

COMME UN BERLINOIS

En allant au Türkenmarkt am Maybachufer  Mon marché préféré. C’est Istanbul à Kreuzberg ! Il se tient mardi et vendredi. On y trouve tout et pas cher. Maybachufer 29, 12047 Berlin. 
Nager dans l’eau cristalline entouré des palais des rois Prusse à Heiliger See (14469 Potsdam).
Toujours à Potsdam, au cœur du parc de Sanssouci, le Drachenhaus un café dans une Pagode construite au 18siècle.
Berlin est plat. Teufelsberg est la seule élévation d’où on a une vue sur la ville. Il s’agit d’une colline artificielle construite par les gravats de la Seconde Guerre mondiale. Ancien centre d’espionnage de l’Ouest sur l’Est. Un lieu chargé d’histoire !
On se connecte à Cee Cee Creative, un blog local génial !